"Il n'est de cause indéfendable, si ce n'est celle du renoncement"
  • Horaires
    Du lundi au vendredi 9h30 - 18h30
    Sans interruption
  • Urgences
    En cas d'urgence, joignable à tout moment
    (Garde à vue, autres)
Menu
Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Surpopulation carcérale, conditions de détention indignes : la France condamnée

Surpopulation carcérale, conditions de détention indignes : la France condamnée

Le 24 avril 2020

Le 30 janvier 2020, la Cour Européenne des Droits de l’Homme a condamné très récemment la France pour ses conditions de détention inhumaines et dégradantes dans ses prisons.

32 requêtes et 6 établissements pénitentiaires ont été visés tels que Fresnes, Nice, Nîmes, Ducos en Martinique ou encore Baie-Mahault en Guadeloupe et enfin en Polynésie.

La Cour Européenne des Droits de l’Homme a constaté que « les taux d’occupation des prisons concernées révèlent l’existence d’un problème structurel ».

L’absence de recours préventif afin de faire cesser les atteintes à la dignité a aussi été condamné.

Cette condamnation n’est que la conséquence et suite des nombreux rapports rendus depuis de nombreuses années sur ce sujet.